by

À la découverte du parabadminton français

france parabadmintonVous connaissez peut-être le parabadminton de nom, ou peut-être que le nom ne vous dit rien? Pour mieux vous expliquer cette discipline créée pour les joueurs de badminton en situation de handicap, Teddy DJEMAA-FERRAZZA membre collectif France parabadminton et membre du club d’Aix Université Club Badminton vous a concocté un joli petit résumé du parabadminton en France et à l’international. Vous pourrez y découvrir l’histoire du parabadminton mais également son histoire, comment il est venu au parabadminton et ses objectifs. Mais aussi en apprendre davantage sur le fonctionnement du parabadminton en France et à l’international aussi bien en termes de classement avec les catégories parabadminton qu’en termes de zones de jeux sur le terrain de badminton pour chacune des catégories. Sans plus attendre, on lui laisse la parole.

Crédit Photo : France Parabadminton

Qui est Teddy DJEMAA-FERRAZZA ?

Membre du collectif France parabadminton et membre du club d’Aix Université Club Badminton, mais encore?

Salut à tous, Teddy-DJEMAA-FERRAZZA-joueur-parabadminton

Comme beaucoup me connaisse, je suis joueur de badminton depuis bientôt 10 ans mais à l’intérieur de cette carrière de badiste, je suis aussi parabadiste depuis 2016.
Je suis rentré dans la famille du parabad lorsque Fabien Morat, aussi connu dans la région PACA et champion de France parabad à de multiples reprises, m’a proposé de les rejoindre pour une nouvelle aventure. J’ai tout de suite accepté surtout lorsque le club d’Aix en Provence a ouvert pour la première fois, au tournoi international en octobre 2015 un tableau parabad en même temps que les valides.

Ce qui m’a donné le plus envie de continuer dans cette aventure, c’est ma première participation aux championnats de France organisés à Troyes en juin 2016. Cette première aventure s’étant terminée par une première médaille nationale en bronze en simple SL3 (je vous expliquerai les catégories plus en détails ensuite).

Le potentiel pour obtenir des médailles était présent et m’a ouvert les portes de l’international avec l’équipe de France de parabadminton.

Tout d’abord, je voudrai dire que tout cela n’aurait pas été possible sans un travail énorme et un nombre d’entrainements conséquent ces dernières années.
L’international, c’est un privilège qui n’est pas ouvert à tout le monde et je sais que j’ai beaucoup de chance de pouvoir participer à ce type d’évènements. Représenter son pays sur des compétitions internationales est un honneur et surtout une fierté, mon rêve d’équipe de France s’est réalisé en octobre 2016 sur les Championnats d’Europe aux Pays-Bas ponctué d’un 1/8ème de finale en simple homme SL4.
S’en est suivi deux médailles de bronze ensuite aux France 2017 à Quimper.

Je vis sans cesse un rêve éveillé quand je suis avec eux et je continuerai ce rêve durant les années à venir.

Retrouvez son profil ici : Teddy DJEMAA-FERRAZZA

Crédit Photo : Chabad’a

******

Au travers de cet article je vais vous expliquer ce qu’est le parabadminton, et notamment :

  • Comment s’est construit le parabadminton en France,
  • Comment la discipline se développe à la fois sur le plan national avec l’encadrement et les joueurs,
  • Et sur le plan international avec une première apparition du parabadminton aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

Un peu d’histoire : Le Parabadminton en France

Le Parabadminton a commencé à se développer en France dans le milieu des années 2000, lorsque que David Toupé amène les règles adaptées par certaines fédérations, dont celles des Allemands qui avaient déjà développé le parabad dans les années 90.

David, avant son accident qui le rendra paraplégique était membre de l’équipe de France depuis son plus jeune âge et son goût du badminton ne s’est pas évaporé après son accident. Au contraire, avec une poignée de collègues, il fera tout pour développer le parabadminton en France et son souhait sera réalisé lorsqu’en 2011, la FRAP est créée et détermine un développement certain pour la discipline.
Entre temps, les premières médailles en championnats du monde et d’Europe arrivent pour David qui confirme qu’il sera le fer de lance de cette équipe de France jusqu’à son titre historique de champion du monde, le premier pour un français toute catégorie confondue, en double avec Thomas Wandschneider en 2013 à Dortmund.david toupe champion du monde de parabadminton

L’élan va s’accroitre avec la création des premiers championnats de France parabadminton qu’auront lieu à Colomiers dans le Sud-Ouest de la France en décembre 2014.

Au fil du temps, les championnats de France de parabadminton ont vu émerger de jeunes ou moins jeunes talents en fauteuil et en debout qui garnissent les rangs du collectif France parabadminton encore aujourd’hui. On peut citer :

  • Lucas Mazur,
  • Hugo Saumier,
  • Mathieu Thomas,
  • Paul Edinger,
  • Hugo Barrué,
  • Xavier Debavalaere,
  • Faustine Noel,
  • Véronique Braud,
  • Emmanuelle Ott
  • entre autres…

Ces joueurs ramènent à travers le monde de nombreuses médailles à la France, et placent notre pays parmi les meilleures nations mondiales de la discipline.

Cette année, les mondiaux en Corée du Sud étaient le premier gros test mondial pour les Bleus avant le début des qualifications pour les Jeux Paralympiques de 2020 à Tokyo. En effet, tous les français allaient pouvoir s’opposer à la concurrence asiatique venue en masse pour ce grand évènement et ils ont prouvé par leur résultat qu’ils pouvaient faire partie de ce Gotha.
Lucas Mazur devient pour la première fois champion du monde dans la catégorie simple SL4 en battant le double tenant du titre en finale, l’Indien Tarun Tarun en deux sets. C’est pas fini, car une médaille d’argent va se rajouter avec Fabien Morat en double mixte SS6 et deux médailles de bronze en double homme SL3/SL4 pour Mathieu Gilles Thomas et en double homme SS6 pour Fabien.

C’est une édition très fructueuse qui lance parfaitement la chasse aux qualifications olympiques.

france parabadminton fauteuil

Comment fonctionne le parabadminton en compétition ?

J’entends beaucoup parler quand je discute avec mes amis badistes du fonctionnement des catégories en parabadminton.

  • Comment ça se construit ?
  • Quelles sont les différences ?
  • Sur quelles dimensions du terrain jouent-ils ?

Pour cela, je vais tout vous expliquer en étant le plus clair possible.

Les catégories en parabadminton

En parabadminton, tous les handicaps physiques sont éligibles à la classification. On retrouve :

Deux catégories en fauteuil

Quatre catégories en handicap joueur debout

Catégories parabadminton en fauteuil :

france parabadminton catégorie fauteuil

Les catégories en fauteuil : on les compte au nombre de deux.

  • Wheelchair 1 (WH1)

Ce sont des joueurs en fauteuil qui possède un mauvais équilibre du tronc ou n’en dispose pas du tout (On la résume à ne pas avoir d’abdominaux).

  • Wheelchair 2 (WH2)

Ce sont les joueurs en fauteuil qui au contraire des WH1 ont un équilibre du tronc ou proche de la normal (avec abdos).

Catégories parabadminton joueur debout :

france parabadminton catégorie deboutLes catégories en debout sont plus nombreuses car elles sont 4, regroupant trois handicaps différents.

  • Standing Lower (SL3)

Les joueurs SL3 ont un handicap sur le membre inférieur. Cependant le joueur marche ou court avec une certaine gêne et ne dispose pas forcément d’une vitesse moyenne normale. Sont réunis généralement dans cette catégorie les joueurs avec un handicap lourd au niveau des jambes ou ceux à qui il manque une partie du membre inférieur (On juge sur la hauteur de l’amputation et pour cette catégorie, les critères annoncent à la hauteur du fémur).

  • Standing Lower (SL4)

Les joueurs classifiés SL4 ont un handicap sur le membre inférieur aussi mais la différence se fait par rapport à la vitesse d’exécution des courses.
Le joueur peut se déplacer avec une légère gêne du au handicap ou à l’absence de membre inférieur (amputation tibiale) mais se déplace de manière fluide sur le terrain.

  • Standing Upper (SU 5)

Cette catégorie réunie tous les athlètes ayant un handicap sur le membre supérieur. Le joueur peut être classifié SU5, s’il lui manque une partie du membre ou le bras entier.

  • Short Stature (SS6)

Dernière catégorie reconnue, les joueurs de petite taille sont les athlètes ne dépassant pas la taille d’1m45 pour les garçons et d’1m37 pour les filles. Cette règlementation porte parfois à quelques différences entre les règles nationales et internationales.parabadminton joueur petite taille ss6 short stature

Les dimensions du terrain parabadminton :

Pour ce qui est des dimensions du terrain, je vous recommande de regarder cette image (en cliquant ici) qui décrit les zones de jeu jouables par catégorie, il est concis et très facile à comprendre.

Comment se passent les classifications durant les compétitions ?

Les classifications se font systématiquement le premier jour de la compétition, pour ceux qui ne sont pas encore classifiés.

Elle se fait en deux étapes :

  1. Tout d’abord, un classificateur, médecin de la fédération internationale (pour l’international) ou nationale (Estelle qui est kiné et médecin au sein de la fédération avec Sandrine, entraîneur national de l’équipe de France parabadminton) analyse le dossier médical de l’athlète afin de pouvoir juger les critères qui rendent éligibles ou non la classification officielle dans le tableau demandé.
  2. Des tests physiques sont faits pour tester les réflexes physiques des joueurs hors effort (spasme, réflexe de Pavlov, maniabilité du corps en général…) et à l’effort à travers un exercice de shadows, guidé par un coach ou un autre médecin.

A la suite de ces tests, le classificateur valide ou non la catégorie demandée.

La classification est parfois cruelle pour certains joueurs à l’international, qui font un voyage à l’étranger pour malheureusement ne pas être sélectionnés. Si certains ne sont pas classifiés, d’autres peuvent aussi être reclassifiés (dans les catégories debout membres inférieurs généralement de SL3 à SL4 ou l’inverse).

Au départ, j’ai débuté SL3 aux France 2016 à Troyes, puis ma classification a évolué à SL4.
Les classificateurs ont considéré que ma course et mon déplacement était beaucoup trop fluide pour un SL3. Je me suis alors retrouvé à jouer les championnats d’Europe en SL4 et à créer la surprise, en atteignant les 1/8èmes de finale dès ma première participation.

Petite précision, la classification internationale fait office de classification officielle pour la nationale aussi.

Comment développer le parabadminton en France dans les clubs ?

Pour pouvoir faire du parabadminton en France dans un club, ce n’est pas si difficile en termes de matériel, mais demande un engagement humain volontaire et important.

Si vous avez la demande d’un joueur en situation de handicap et que vous ne pensez pas pouvoir l’accueillir :  vérifiez que le gymnase soit aux normes pour accueillir ces joueurs en situation de handicap (joueur parabadminton). Généralement, les gymnases sont construits aux normes d’accessibilité pour tous les handicaps, même si parfois ce n’est pas le cas, nous pouvons tous accueillir un joueur et l’aider à travailler dans les mêmes conditions que des joueurs valides. france parabadminton fauteuil catégorie

  • Entrée accessible aux joueurs parabadminton :

Les joueurs en fauteuil demandent un autre aménagement comme une entrée accessible au gymnase ou une rampe d’accès, mais tout est possible quand on s’en donne les moyens. Malheureusement, il arrive parfois que cela ne soit pas possible à cause d’un problème d’aménagement mais de plus en plus, cela devient possible.joueur parabadminton

  • La section Parabadminton en France dans les clubs :

Certains clubs développent carrément une section parabad en lien avec des associations et des organisations, ou d’autres organisent des évènements de développement de la discipline et d’approche ou de découverte. Salon de Provence ou Orange pour ne citer qu’eux dans la région PACA, organisent des journées de découverte au parabadminton en France et des journées de sensibilisation avec le département ou la région.

Actuellement, nous sommes sept joueurs classifiés nationalement en région PACA et parmi nous, deux sont classifiés à l’international (Laurent Scartabelli et moi en SL4). J’espère que l’on trouvera d’autres joueurs en situation de handicap physique, qui seraient intéressés pour rentrer dans cette belle famille du parabad régional et national, et qui ne seraient pas forcément au courant que cela existe.

Championnat de France parabadminton à Pertuis (84 – Vaucluse):

Je conseille à tout le monde de réserver les dates du 19, 20 et 21 janvier 2018 car auront lieu les championnats de France à Pertuis à la halle des sports de Verdun Ouest. Si vous voulez découvrir le meilleur du parabadminton français, il ne faut absolument pas rater cet évènement magique et hyper passionnant avec des joueurs extraordinaires au niveau sportif et généreux au niveau humain.

Ce sont des joueurs ultras ouverts et très disponibles. N’hésitez surtout pas à venir vivre cet évènement de l’intérieur.championnat-france-parabadminton-pertuis

Pour tout savoir sur le Championnat de France à Pertuis  : programme, horaire, inscription, règlement, tableau ou encore résultats live, etc. c’est ici : PARABAD2018

Mes objectifs pour l’avenir en termes de parabadminton ?

Etant un joueur parabad mais aussi valide, je joue de doubles objectifs durant la saison.

Cette année, mon objectif était d’atteindre un classement R6 en double homme et D7 en double mixte.
J’atteins largement ce classement puisque j’obtiens :

  • Le classement R5 en double
  • Et le classement D7 en mixte par défaut (il me manque des points pour le valider officiellement).

Au niveau du parabad, je voulais obtenir une médaille supplémentaire aux France à Quimper après la médaille de bronze en Simple SL3 à Troyes en 2016. C’est chose faite :

  • Avec deux médailles de bronze en double homme SL3/SL4 (un joueur SL3 joue avec un joueur SL4 systématiquement) avec Thomas Numitor du club d’Arpajon sur Cère. Battus par les champions de France et d’Europe en titre Lucas Mazur et Matthieu Thomas en ½ finale.
  • En mixte SL3/SL4/SU5, avec ma partenaire girondine Andréa Doucet-Amagat, je prends une nouvelle médaille de bronze après un super parcours, battus en ½ finale par les médaillés de bronze des championnats d’Europe 2016, Véronique Braud et Hugo Saumier.

Pour la saison 2017/2018, mes objectifs sont clairs :

Je souhaite continuer ma progression technique et aller chercher de bons résultats régulièrement en double homme et mixte (R5 et D7 pour le moment)
et si possible faire évoluer mes classements :

  • R4 en double
  • Et R6/R5 en mixte

Ensuite pour ce qui est du parabad, les enjeux sont importants :

  • En janvier 2018, aux France Parabadminton à Pertuis, le but sera d’atteindre une finale en double homme et prendre une médaille en simple.
    Cet objectif sera compliqué mais avec de l’entrainement, du soutien et de l’abnégation, tout est imaginable surtout à la maison.
  • Enfin en octobre 2018, auront lieu les championnats d’Europe à Rodez en France. Là aussi, l’objectif sera de prendre au moins une médaille et obtenir donc ma première récompense sur un gros championnat international.

J’espère aussi obtenir des médailles sur les opens auxquels je pourrais participer durant l’année. Les études étant primordiales aussi, elles ne me permettent pas de pouvoir aller là où je le souhaiterai à l’étranger mais ce n’est pas grave. Tant que je peux participer à certaines étapes, je ne me prive pas. Et retrouver mes copains de l’équipe de France est toujours un bonheur.
Je sais que les objectifs que je me fixe sont hauts, je ne les atteins pas seul, vous êtes tous présents derrière moi à me soutenir par des encouragements. Entraineurs, partenaires, amis, famille, tout le monde joue son rôle dans ma progression. Vous m’entrainez, vous me soutenez, vous venez me voir parfois ou vous participez à la compétition en même temps que moi, rien que pour ça, c’est extraordinaire et je puise dans les forces que vous me donnez à chaque fois

Quelques remerciements

Je souhaite remercier quelques personnes en particulier qui me suivent dans cette aventure depuis le départ, Loic et Alizée Allio, un couple qui croit en moi depuis le départ et qui me soutient depuis mes premiers pas en compétition quasiment. Un grand remerciement à France Parabadminton pour les photos.

Beaucoup de personnes m’ont inspiré et donné le courage de continuer à me battre sur le terrain, je ne cesserai jamais de les remercier. En quelques sortes, vous m’avez tous façonné sportivement et fait de moi ce que je suis, un athlète combattif avec ses armes, pas forcément avec les mêmes capacités physiques mais avec d’autres qualités qui font ma force, abnégation, combat et mental d’acier à toute épreuve.
Il y a une chose que je voudrais rajouter avant de finir cet article et c’est une citation qui me tient à cœur :

« Même si vous n’êtes pas le meilleur, continuez de croire en vous et en vos rêves afin qu’ils se réalisent, le travail et l’abnégation finit toujours par payer ».

Merci à tous,

Teddy DJEMAA-FERRAZZA, Aix Université Club Badminton et membre collectif France parabadminton.

Sources :

FRAP : Historique du Parabadminton

Crédits Photos : France Parabadminton

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.